Nos chocolats 10950459_417166388443455_1465787710_n

Publié le 21-02-2015 | par Sulpice Debauve

0

Les Tablettes du Régent

Debauve et Gallais va lancer une série de Tablettes fabriquées d’une manière très proche de celle qui était utilisée au XVIIIeme siècle, c’est-à-dire sans l’aide des machines modernes d’aujourd’hui qui produisent un chocolat d’une grande homogénéité et d’un grain très fin.

Nous commençons par : « A la mode du Royaume des Deux-Sicile » qui sera l’objet d’un article dans les prochaines semaines. Puis nous proposerons d’autres manières : « A la mode de la Cour de Vienne », « A la mode du Royaume d’Espagne », « A la mode de Bayonne », « Ala mode du Royaume du Piémont-Sardaigne », « A la mode de Caracas », « A la mode des Iles sous le vent » etc.

De quoi s’agit-il : d’abord de manières différentes de torréfier les fèves (tantôt plus, tantôt moins qu’ajourd’hui) puis de les broyer (soit un grain plus gros) et enfin de les mélanger avec le sucre et les épices (à froid et moins longtemps). Ce qui donne un chocolat granuleux sous la langue, dans lequel le goût du sucre, des épices et du cacao restent différenciés.

De tradition pluriséculaire notre maison a toujours préparé et vendu d’autres types de chocolats car le chocolat à la Française n’est pas qu’un type de préparation et d’assaisonnement parmi plusieurs. Dans un  monde ou la technique uniformise les modes de fabrication et fait reculer la diversité nous considérons que la ré-introduction de la diversité est un devoir.


Partagez sur les réseaux sociaux :

TwitterFacebookGoogle PlusLinkedinPinterestemail


Auteur:

(1757-1836), ancien pharmacien du roi Louis XVI, il mit au point une nouvelle combinaison de cacao, de sucre de canne et de médicaments pour créer le premier Chocolat à croquer. Il facilita ainsi la reine Marie-Antoinette à prendre ses médicaments. La reine était si heureuse qu'elle appela ces chocolats en forme de pièces de monnaie des « Pistoles ». Debauve continua à créer une variété Pistoles de différentes saveurs pour la reine. En 1800, Debauve ouvre sa première chocolaterie sur la rive gauche de Paris et depuis nous perpétuons sa tradition: "Des chocolats délicieux mais avant tout bons pour la santé". Profil : Google +



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑